Source: Externe

Depuis longtemps, Charlimini voulait retourner dans son musée préféré à savoir « le musée du cinéma et de la miniature » de Lyon…. (sachez d'ailleurs qu'il est extra)….bon là n'est pas le sujet…. Quand s'est posée la question, il a fallu peser le pour et le contre « que fait-on de notre miniature à nous ? » ou «  qu'est c'qu'on fait de jojopètelesroustons » ? Tente-t-on l'expérience de le traîner dans un musée de 5 étages, rempli de pièces de collections de films renommés dans le monde entier ? Est -ce le bon plan pour le larguer dans des dizaines de salles en enfilade bondées de gens qui admirent des faux cadavres et des monstres comme la Reine d'Alien ? Est ce judicieux de le voir se ruer comme un dératé sur un greemlins ou un bébé mort en latex au risque qu'il fasse des cauchemars à vie ou pire, qu'il décide de tuer des bébés pour avoir le sien  rien qu'à lui? On a donc bien réfléchi (pas trop quand même, on est pas con) et on a opté pour une autre solution dite « la solution de quand t'es au bout de tout » : la « solution papi-Gilles »….

Papi Gilles c'est mon père...un mec hyperactif de 62 ans qui a décidé de reléguer la retraite aux autres et qui continue de cumuler 14 heures de boulot par jour sans jamais prendre de vacances parce que « qu'est c'que tu veux que j'foute en vacances » ? Papi-Gilles, un croisement du Professeur Choron et de Mary Popppins (rassurez vous : il a le physique du premier et les astuces de la seconde : pas sûre que je filerais mon gosse à garder à un mec en jupe longue qui chante un truc à la con toute la journée en balançant des blagues salasses à tout l'monde). Professeur Poppins c'est un mec qui a toujours tout c'qu'on cherche (un boulon d'une taille improbable, une boite à 33 rangements qui fait le café et la choucroute, un tube de colle néoprène qui s'éclaire dans la nuit, un rouleau de cellophane géant à étoiles vertes….) bref il a tout c'qu'on veut et surtout c'qu'on veut pas… Chez lui, c'est le musée de la miniature aussi…Y'a de tout, tout bien rangé, rien ne dépasse mais on peut pas bouger...Autant dire que jojo au milieu, c'est un éléphant dans un magasin de porcelaine...Alors d'habitude on évite de mélanger les deux… Là pas l'choix...faut caser Jojodéménageurbreton.

On a donc pu faire la sortie musée….

Et Puis on est rentrés presque détendus… (ouai « presque », y'avait quand même la grande et elle nous les brise aussi pas mal en ce moment)….

On a donc récupéré un jojo entier et un Mary Choron complètement cassé….

Tout s'est bien passé (dans les grandes lignes hein faut pas abuser non plus).

On papote cinq petites minutes avant de renter et là...l'accident, le drame...jojo court sans ses crocs (godasses fétiches de son paternel mais que jojo refuse de mettre et on comprend quand on voit combien c'est moche)….

Jojo a couru sur la magnifique terrasse de Papi-Gilles et s'est enfilé une écharde dans le gros doigt de pied….oui parce que Papi-Gilles roi du bricolage et du système D a fabriqué lui-même sa terrasse ! Ahhhhhhhhhhh c'est beau le jardin ! On se croirait dans la jungle, faut être Rambo pour parvenir jusqu'à la tonnelle...si t'as pas ta serpette tu pourrais t'faire attaquer par un gorille ! Y'a des plantes, des arbres et même une brouette en déco...une cabane, des pieds de tomates, des lémuriens au milieu des fleurs et une fontaine pour les oiseaux…. ET la fameuse terrasse en bois made-in-papi-gilles-himself ! D'une taille adaptée et modérée (c'est pas si souvent qu'il faut le souligner), elle trône au milieu de ce petit jardin de 100M2, exposition permanente présentant sans doute autant de variétés de plantes que la forêt amazonienne (et pour info, dès qu'il fait froid, tout est rentré dans le 45m2 de l'appart, là on a l'impression quand tu vas aux waters de participer à une épreuve de Koh Lanta). La dite terrasse n'est autre que l'association de palettes en bois d'arbre, parfaitement attachées les unes aux autres et pouvant soutenir un troupeau de pachydermes (on a essayé et on tient tous)...le tout entouré...de plantes (évidemment) et recouvert d'une magnifique tonnelle qui fait sauna quand il fait plus de 25 °C .

Papi-Gilles alias Couteau Suisse du Bricolage, a pensé à tout sauf…. Qu'un niard pouvait se planter un truc de la taille d'un arbre dans un orteil…. Alors il a fallu prendre les choses en main...et le pied aussi.. Nous avons donc dû jouer «  Docteur House dans la pampa » et, armés d'une pince à épiler trop petite, essayer d'opérer sur le champ . Qui a déjà essayé de soigner son propre enfant ? Aucune confiance en ses parents, aucune patience et aucun neurones visiblement : jojo-pied-en-mousse a braillé non stop dès qu'il nous apercevait avec l'objet du délit ! 30 minutes à le maintenir sur sa chaise pour qu'il se laisse faire… Pas de neurones mais deux bras et deux pieds qui bougent ! Quand j'pense que Rambo se recoud tout seul et nous on est pas capable d'enlever une écharde à notre gosse de 3 ans ...à 8 mains (oui parce qu'on était 4 à le tenir le morveux !)

Au bout de longues minutes, on baisse les armes et on rentre à la maison… Mais on ne peut pas le laisser comme ça alors on écoute les conseils de Professeur Choron et de son ex-femme : ma mère ! « il faut lui mettre le pied dans de l'eau avec de la javel »...alors on s'y colle : une bassine (enfin une grosse casserole parce que moi j'suis pas mon père et que j'ai pas une pauvre bassine qui puisse faire l'affaire : ici on fait comme on peut...avec rien). Rien, elle ne bouge pas cette foutue Népine (comme dit Jojo). Alors on se rencarde sur le net « mettre un morceau de pomme de terre sur la blessure et attendre la nuit que l'écharde ressorte en se plantant dans la pomme de terre », « tremper dans l'eau savonneuse » ou « utiliser de la vaseline »...pas d'bol moi j'ai rien pour faire un gratin et j'ai aucune utilité de la vaseline (excusez moi si mes rapports sont tous consentis) ! Alors on tente l'eau savonneuse : 3 fois qu'il nous fout la gamelle par terre, y'a d'l'eau grise partout sur mon carrelage, ça glisse...ça gueule et ça colle….et PAS MOYEN DE RETIRER CETTE PUTAIN DE NEPINE ! Évidemment il fait nuit (oui à force il fait nuit)...dans ma maison on y voit comme dans l'anus d'un babouin : rien...et évidemment toutes nos lampes de poches ne fonctionnent pas (ça serait con quand même d'avoir un truc qui servent un jour)….alors on s'éclaire avec le téléphone portable (oui parce que les téléphones ont aussi l'option « lampe de poche »)… On a tout essayé : faire diversion , gueuler, l'attacher !...rien...jojo n'a aucune confiance en nous...et il a raison ! Son père qui a parfois la subtilité de La Boule dans Fort Boyard lui sort « si t'es pas sage on va aller à l’hôpital et ils vont te couper le pied » ! Mais qu'ai-je fais au bon dieu pour qu'on m'colle un crétin pareil ? Alors je gueule ...sur La Boule, sur sa fille (qui est la mienne aussi sauf quant elle m'énerve) parce qu'elle tient pas le téléphone-lampe-de-poche correctement, et sur jojo qui me balance des coups de pieds dans le nez et hurle qu'il veut garder son Népine !

4 longues heures à galérer avec une aiguille et des pinces à épiler !

Tant pis on va le coucher en espérant qu'il ne se choppe pas une septicémie dans la nuit…

Le matin direction la pharmacie pour un peu d'aide….et là, équipé de la même aiguille et de la même pince à épiler, George Clooney de la pharmacie de Genay parvient en 2 minutes top chrono à retirer la Népine ! Et cela avec un large sourire de Jojo qui voit en lui Sam le pompier !

La prochaine fois je colle des moon boots à mon gosse et j'me marie avec un pharmacien !