Aujourd'hui je ne te parlerai pas de connerie d'enfant ni d'insultes d'élèves. Je ne te parlerai pas non plus du prix du sapin de Noël ou de la dernière tehon de mes enfants.... Non aujourd'hui je vais aborder un sujet piquant : le poil !

Le 28 novembre dernier le Huffington Post (ça fait sérieux hein?)  titrait "Se colorer les poils des aisselles, tendance absurde ou acte militant ?" alors j'ai bien ma ptite idée là dessus

                                                                                                        poil

Perso mes poils et moi c'est une longue histoire.

La nature humaine est soit disant bien faite... Qu'on se le dise : les poils c'est comme tout le reste, ça sert à quelque chose.... Un peu comme le petit orteil sert à se chopper les pieds de chaises, les poils sont sensés nous tenir chaud, nous protéger et tout l'bordel..... Enfin pour moi ça sert juste à remplir les poches de Vite ou de Christiane L'esthéticienne.

Y'a même des mecs qui nous ont sorti des théories là dessus : genre, au départ ça servait aux petits pour s'accrocher à leur mère et blablabla et blablabla ...Alors autant nous, en tant qu'humain, on a paumé nos poils de torse (manquerait plus qu'on ait des tresses dans le soutif), autant on a gardé ceux qui font bien ch.... la foufoune, les pattes, les d'sousd'bras et la moustache qui peut très vite nous faire ressembler à Magnum....

Alors depuis super jeune j'ai un soucis avec cette pilosité.... Je remercie tout de même mes parents qui ont eu la gentillesse de ne pas faire de moi la fille de Démis Roussos mais quand même...Ils ont mis du temps à arriver ces emmerdeurs (les poils pas mes parents)....genre....la 4ème ou un truc du genre....Enfin j'me souviens juste qu'à 14 ans j'avais les jambes d'un Yeti blond ; Non je ne suis pas blonde mais oui ma mère m'avait convaincue de ne pas me raser mais de me les décolorer "parce que tu comprends, si tu t'épiles ça va pousser encore pire"..... Heureusement que mon premier chéri était allemand, il aurait sans doute tourné de l'oeil s'il n'avait pas eu l'habitude des camarades de classe avec la forêt amazonienne sous les aisselles.

Un peu plus tard, j'me suis planquée et j'ai tenté "le caramel chaud" comme ma cops Hayette....Alors j'ai attendu que ma mère ne soit pas là, j'ai sorti tout ce qui me fallait, du sucre et de l'eau....j'ai fait un truc liquide, j'me suis brûlée au 5ème degré, j'ai arraché 2 poils et j'ai fusillé la casserole de ma daronne.

J'ai tenté la crème dépilatoire.... J'ai lu consciencieusement la notice, j'ai étalé consciencieusement sur toute la surface... j'ai fait consciencieusement une réaction allergique.....j'ai enlevé 3 poils mais j'ai récupéré des boutons.

J'ai tenté la cire liquide....Alors moi j'comprends pas comment qu'on fait pour pas s'rater.... J'ai essayé plusieurs fois...rendu zéro....j'ai arraché 4 poils, un morceau de peau de la taille d'un steak de 600g et j'ai eu des bleus... Le pire dans la cire c'est ceux qui se prennent dans la touffe... Inutile de viser le ticket de métro hein.... avec la cire t'arraches tout sauf les poils qu'il faut...après tu mets une demi-heure à tenter d'enlever ce qui colle et tu finis avec un rasoir.... donc ça repousse...en 2 jours ouvrés....en pire.... ma mère avait raison!

Je crois que le moment de ma vie où j'ai passé le plus de temps à traquer le poil c'était enceinte... Une lubbie.... Alors que certaines se font les ongles et des brushing moi je zieutais la moindre évolution de mon système pileux...Toujours à l'affut, j'avais le rasoir ou l'épilateur à porté de gambettes. J'allais chez l'esthéticienne 2 fois par mois pour le bikini. Mais à un moment j'ai voulu faire des économies alors j'ai tenté l'auto-épilation de foufoune....
Au départ, tout se passait très bien... et puis un jour.... à 8 mois de grossesse.... j'ai sorti tout le bordel...
Le problème quand t'es enceinte comme moi (c'est à dire que tu prends 3kgs par mois), c'est que t'es vite encombrée... Là pour le coups j'avais la pilosité de Démis Roussos mais aussi son ventre... Aucun champ de vision....j'y suis allée façon Gilbert Montagné...à l'aveugle.... J'ai commencé doucement...et là le drame... l'épilateur a rippé....ma main a suivi.....et ma touffe centrale s'est prise dans le moteur.... J'ai eu 2 choix: tirer fort ou...tirer fort.... J'ai serré les dents... et j'ai tout arraché façon scalpe d'indien.... Résultat: j'ai eu la toundra à la place du maillot et des contractions qui ne se sont jamais arrêté.... j'ai accouché le lendemain...

J'ai continué a flipper du poil même après avoir pondu des enfants.... et j'ai même tenté l'expérience de "l'épilation chez l'esthéticienne en plein allaitement"... De toutes manières un gosse ça veut TOUJOURS manger quand t'es occupée : quand t'es au wc, quand tu dors et... quand tu te fais épiler le maillot... Alors j'ai mis Jojo au sein, j'ai serré les dents et elle a tiré fort.... J'ai dû lui fracturer 3 vertèbres (à jojo pas à l'esthéticienne). D'ailleurs, j'ai jamais compris comment on pouvait vouloir devenir esthéticienne : percer des boutons et arracher des poils... Mais j'ai surtout jamais compris pourquoi on remerciait la nana qui jubile à nous fait souffrir le martyr en nous racontant les ragots du village....

Il y a peu j'ai testé les bandes de cire froide..... J'ai galéré pour ouvrir les sachets, j'm'en suis collé un dans les cheveux... J'ai frotté la bande, à contresens des poils, j'ai tiré...j'ai arraché 5 pauvres poils...j'ai utilisé 6 bandes....j'ai eu les doigts qui collent et des jambes de cancéreuses en pleine chimio : une touffe par-ci une touffe par là.....

Là je suis entre-deux...j'hésite..... mais aussi incroyable que cela puisse paraître, je me sens d'un militantisme effrayant.... c'est décidé: demain j'me teins les poils en vert!

http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/28/colorer-poils-aiselles-tendance-absurde-ou-acte-militant_n_6235586.html

Je précise que je ne suis pas la jeune femme en illustration, moi j'ai bon goût... j'associe jamais le rouge et le vert!  photo issue de 7sur7.be